Category Archives: Connectique industrielle

SPE : l’avenir de la communication industrielle

From |

Il ne fait aucun doute que SPE est l’avenir de la communication industrielle.

Outre la sécurité qu’une solution standardisée offre aux utilisateurs, les exigences spécifiques des clients en matière d’applications jouent un rôle important. En tant que membre de la Single Pair Ethernet System Alliance, Phoenix Contact s’est donné pour mission de rapprocher ces deux aspects.

Les tendances et les innovations qui prévalent à l’ère de l’IIoT (Industrial Internet of Things) s’efforcent toutes d’harmoniser davantage les fonctions des produits et les exigences des solutions sur fond de transformations numériques. Lorsqu’on examine de plus près le SPE sous cet angle, les caractéristiques clés suivantes sont facilement mentionnées : une portée allant jusqu’à 1000 m, des débits de transmission de données élevés sur une paire torsadée, une miniaturisation au niveau de l’appareil et sur le terrain, et – dernier point mais non des moindres – des économies de coûts importantes.

Tous ces aspects présentent de nombreux avantages – ce qui constitue un soutien supplémentaire à l’utilisation intense et à l’épreuve du temps du SPE. Et derrière tous ces avantages, il y a d’innombrables exigences des clients et des applications. La véritable compétence d’un fournisseur de composants réside désormais dans sa capacité à concilier tous ces aspects. S’il n’y parvient pas, parce que les exigences spécifiques des clients ne peuvent être satisfaites, une norme de connecteur se développe progressivement au fil du temps. C’est pourquoi de nombreuses entreprises, grandes et petites, travaillent à la mise en œuvre rapide de cette technologie.

Le cadre de base de l’avenir de la technologie de communication industrielle émerge en parallèle dans divers comités et projets. De nouvelles normes de communication, telles que l’architecture unifiée de communication de la plate-forme ouverte (OPC UA), le réseau sensible au temps TSN (Time-Sensitive Networking) et la 5G, constituent la base d’une mise en réseau intégrée du capteur au cloud en passant par la machine et les systèmes de niveau supérieur. Les nouvelles normes dépasseront de loin les protocoles et interfaces existants en termes de coût, de débit de données, de latence et d’aspects déterministes. En tant que leader technologique disposant de plus de 30 ans d’expérience dans la communication industrielle, Phoenix Contact participe donc activement à tous les comités de normalisation concernés. L’objectif : rien de moins qu’un nouveau standard de communication inter-fabricants pour l’automatisation industrielle.

OPC UA est déjà utilisé comme norme de communication de niveau supérieur dans les systèmes. OPC UA est maintenant progressivement étendu avec des profils d’application standardisés sur le terrain – pour les applications d’E/S, de sécurité ou de variateurs, par exemple. En outre, des modèles d’appareils normalisés sont en cours de définition pour la configuration et le diagnostic uniformes des appareils dans le réseau.

Ça commence au niveau du capteur…

L’objectif primordial d’une communication Ethernet cohérente sera toujours l’intégration basée sur IP de tous les composants dans un système de communication. De nombreux capteurs actuellement utilisés ne sont pas compatibles IP – ils doivent être intégrés au système de communication à l’aide d’autres systèmes tels que IO-Link. En ce qui concerne l’industrie 4.0 et la maintenance prédictive, un système de communication Ethernet cohérent offre des avantages significatifs par rapport aux solutions autonomes existantes.

Les connecteurs M8 et M12 sont une technologie de connexion largement utilisée dans l’automatisation industrielle. Les codages du système Ethernet utilisés pour les connecteurs circulaires en sont la preuve – avec les codages D et X utilisés pour M12 et le codage D utilisé pour M8. Dans ce contexte, l’accent est mis sur la facilité d’intégration dans les boîtiers de capteurs standard et sur une robustesse maximale. En raison de l’intégration nettement plus économique de contacts mâles et d’un filetage externe du côté du capteur, il est judicieux d’équiper le côté « terrain » du SPE de contacts femelles. Le maintien de ce principe offre aux fabricants de capteurs une option pour une intégration facile dans le capteur.

Les connecteurs mâles et femelles et leurs avantages sur le terrain

Le maintien de la typologie de connexion du capteur ne présente pas seulement des avantages pour le fabricant concerné, mais aussi des avantages évidents en ce qui concerne le câblage sur le terrain. Dans le contexte des installations modernes M8 et M12, on parle beaucoup de câbles volants. C’est pourquoi le câblage moderne des capteurs et des actionneurs est principalement conçu sous forme de connecteurs mâle/femelle. Cela signifie également qu’une extrémité doit être équipée d’un filetage extérieur et l’autre d’un filetage intérieur. Les câbles peuvent alors être prolongés sans devoir utiliser un adaptateur femelle/femelle ou mâle/mâle, comme c’est généralement le cas avec le RJ45. Ce type de topologie de câblage offre un haut degré de flexibilité aux utilisateurs sur le terrain ainsi qu’aux intégrateurs de SPE. La compatibilité totale avec les connecteurs SPE avec un degré de protection IP20 garantit également une maintenance rapide.

La miniaturisation – mais pas à n’importe quel prix

La version M8 du bien connu connecteur M12 s’est imposée comme la norme en matière de connexions compactes : un tiers plus petit que le M12, le M8 reste adapté à un usage industriel et est facile à manipuler. Le M8 est déjà largement accepté et est utilisé avec succès dans de nombreux domaines, notamment pour la connexion de capteurs compacts dans les machines afin d’obtenir des informations sur les processus ou pour alimenter de petits appareils. Bien que la miniaturisation soit également l’une des mégatendances du câblage industriel, il convient de déterminer exactement comment et où elle peut être mise en œuvre efficacement.

Si la plupart des câbles utilisés dans l’automatisation industrielle sont de taille AWG (American Wire Gauge) 22 à 26, il en va tout autrement dans l’automatisation des processus. En raison des distances plus longues à parcourir, on utilise des câbles beaucoup plus épais, de taille AWG 16 à 18. Un câble dans une application de process peut donc rapidement atteindre un diamètre extérieur de 7,5 à 8,5 mm. Dans ce cas, le câble correspond facilement au diamètre extérieur du connecteur. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il ne serait pas judicieux de connecter un connecteur miniaturisé à un tel câble.

Cela ne s’applique pas seulement aux connecteurs étanches, mais aussi aux connecteurs dans les applications IP20. Compte tenu des conditions susmentionnées, il n’est pas non plus judicieux de réaliser la plus petite empreinte possible sur le circuit imprimé ou d’augmenter considérablement la densité de ports par rapport au RJ45. C’est pourquoi le lancement du produit se concentre dans un premier temps sur les câbles pré-assemblés dans la gamme AWG 22. Des versions IP20 ainsi que des versions IP65/IP67 sont disponibles pour l’intégration des appareils. Le développement continu de la gamme de produits garantit une utilisation cohérente dans tous les domaines d’application. L’objectif de la Single Pair Ethernet System Alliance est de combiner continuité et mise en œuvre pratique.

Phoenix Contact continue de travailler sans relâche sur le SPE – dans le but de renforcer cette nouvelle technologie évolutive pour le plus grand nombre possible de scénarios d’application. Les avantages – à savoir le poids réduit des câbles, la miniaturisation et la simplification de la technologie de connexion – n’entrent en jeu qu’avec la continuité de l’infrastructure globale. Cette innovation influencera la structure du réseau dans tous les domaines d’application – de l’automatisation des bâtiments à l’automatisation des processus en passant par l’automatisation des usines. Dans ce contexte, personne ne doit perdre de vue le fait que les décisions prises aujourd’hui détermineront la direction que prendra l’Ethernet à l’avenir.

Plus d’informations

Consultez notre site : phoenixcontact.fr

Advanced Shielding Technology : le nouveau concept de blindage pour une protection maximale

From |

L’Internet industriel des objets (IoT) exige une connectivité croissante dans les usines de production modernes. L’une des conditions préalables les plus importantes pour ce processus est un niveau de performance sans cesse croissant pour la transmission de données et de puissance. Cela vaut également pour le câblage de réseau blindé : il doit être sûr et fiable dans des environnements avec besoin de CEM importants, qui garantissent la communication et l’approvisionnement futur des réseaux industriels.

En particulier, les constructeurs de machines et les constructeurs d’installations ont besoin de câbles appropriés pour la transmission de signaux, de données et de puissance, par exemple dans l’industrie automobile, ferroviaire ou éolienne ou pour l’exploitation de machines de travail mobiles. Ils doivent donc tenir compte non seulement des spécifications standard, mais aussi des exigences supérieures en matière de compatibilité électromagnétique, de stabilité mécanique, de dissipation optimale de la chaleur et de robustesse. Ceci s’applique aux câbles blindés de capteurs et d’alimentation ainsi qu’aux câbles réseau et bus de terrain.

La technologie avancée de blindage AST fournit une nouvelle méthode pour produire des câbles de capteur/actionneur blindés, plus protégés, sécurisés et robustes que jamais auparavant. Dans le processus de fabrication automatisé de connecteurs M8 et M12 pré assemblés avec la technologie de blindage avancée, les moulages primaire et métallique garantissent des performances de blindage améliorées. Dans un premier temps, le connecteur est surmoulé de matière plastique pour créer une connexion fiable au câble. Par la suite le moulage métallique avec de l’étain spécial réalise la continuité entre la tresse de blindage et le connecteur pour garantir la connexion sécurisée blindée.

Cette procédure présente une série d’avantages. Les connecteurs dotés de la technologie avancée de blindage AST sont extrêmement résistants aux chocs et aux vibrations et tolèrent les impacts mécaniques les plus durs. De plus, le blindage de 360° réduit considérablement le risque d’incendie en raison de son faible chauffage et de son débit de courant fiable en cas de courts circuits. De plus les connecteurs sont résistants contre les surtensions transitoires causées par la commutation de charges inductives et peuvent même endurer des courants de foudre jusqu’à 20 kA.

La technologie avancée de blindage AST permet aux réseaux industriels de demain de disposer d’un blindage totalement fiable contre les impacts électromagnétiques pour la transmission de données jusqu’à 40 Gbit/s.

Please accept preferences, statistics, marketing cookies to watch this video.

Plus d’informations ici !

 

Smart Industries 2019 – Au cœur de l’industrie du futur …

From |

Qu’entendons-nous par « Industrie du futur » ?

L’Industrie du futur impose de nouveaux modèles pour l’entreprise : de la conception à la fabrication, nous entrons dans une ère où les systèmes sont complètement interconnectés et communiquent entre eux de manière intelligente. Capteurs, interconnexion, logiciels, sécurité … la transformation digitale vers l’Industrie 4.0 recourt à des spécialités et à des acteurs variés. C’est dans cet esprit que Festo, ifm electronique, Phoenix Contact, SICK, SEW USOCOME, SAP et Gfi Informatique ont naturellement eu l’idée du Collectif Continuité Numérique.

Pourquoi ce partenariat ?

L’objectif est d’apporter aux entreprises une solution globale répondant aux besoins de l’Industrie du futur : compétitivité, fiabilité, flexibilité, performance et sécurité des datas. Du capteur au pilotage intelligent de l’entreprise, le Collectif Continuité Numérique regroupe les meilleurs spécialistes habitués à travailler ensemble pour proposer une offre pré-intégrée sur toute la chaîne de valeur.

Comment s’y préparer ?

Pour accélérer et sécuriser votre transformation , le Collectif Continuité Numérique propose une offre globale reposant sur des solutions pré-intégrées. À travers un parcours thématique au sein du village Continuité Numérique nous présentons des stands communicants avec des maquettes dynamiques, intelligentes et autonomes pour une illustration réelle de nos expertises communes. Sur les différents stands, vous pourrez visualiser nos solutions pour répondre aux problématiques de l’Industrie du futur.

 

Venez découvrir le parcours sur notre stand Collectif Continuité Numérique

Rendez-vous hall 4, stand 142 allée L

 

Le Collectif Continuité Numérique : faciliter la transformation numérique vers l’Industrie du futur

Une coopération entre leaders industriels et informatiques européens se met en place afin de simplifier les échanges et le partage de données dans un environnement piloté en temps réel. Autant de conditions indispensables pour simplifier l’évolution vers l’usine intelligente.

L’Industrie du futur réconcilie automatismes industriels et informatique de gestion. Cependant, l’évolution vers l’usine connectée nécessite plusieurs ajustements technologiques et stratégiques, faisant appel à de multiples expertises.

L’interconnexion du monde de l’automatisme (système d’information industriel ou OT pour Operational Technologies) et de l’informatique d’entreprise (IT pour Information Technologies). 

Cette convergence OT/IT nécessite un langage commun, des standards opérationnels; et des solutions interopérables. Ces dernières doivent couvrir la totalité de la chaîne de valeur, du capteur au Cloud jusqu’au pilotage en temps réel de l’ensemble, dans l’usine et au-delà.

L’Entreprise Intelligente passe par une connexion des objets, des données, des processus de gestion, et des personnes intervenant dans ces processus. En effet, il s’agit d’assembler et de corréler toutes les informations provenant aussi bien des machines que des processus de gestion pour élaborer des systèmes de pilotage intelligents. C’est pourquoi, il s’avère indispensable de partager des informations entre ces deux mondes. Il devient alors possible, par exemple, d’introduire de la personnalisation dès la conception des chaînes dans l’usine.

Pour placer le client au centre de sa stratégie, l’Entreprise Intelligente doit devenir plus agile via une automatisation permettant la personnalisation dynamique des produits dans la chaîne, et intégrant de l’intelligence artificielle. Il lui sera indispensable d’intégrer des algorithmes prédictifs aussi bien sur ces machines que dans sa relation client, et de piloter en temps réel l’ensemble des activités de son écosystème (informatique et industriel).

 

Jouer Collectif pour plus d’efficacité et d’agilité

L’évolution vers l’Industrie 4.0 dépend étroitement de l’innovation et de l’évolution des différents acteurs de la chaîne. Une démarche qui nécessite donc une collaboration intelligente entre les différents partenaires de l’entreprise. C’est dans cet esprit qu’a été créé le Collectif Continuité Numérique, regroupant des leaders à chaque étape de la chaîne de valeur : Festo, ifm, Phoenix Contact, SICK, SAP et Gfi Informatique. L’objectif est de proposer une solution globale et facile à intégrer, en s’appuyant sur le savoir-faire de chacun et notre expérience collective. Les offres sont aux normes, prêtes à démarrer et simples à déployer par des équipes qui collaborent et comptent déjà de nombreux clients en commun.

Le Collectif Continuité Numérique se propose d’accompagner les entreprises dans cette transformation numérique, vers ce business model où il s’agit de vendre des machines ou des produits mais également des services. Une évolution qui passe par une usine dont la logistique et les produits sont connectés.

Cette première étape vers l’Industrie du futur incarne un enjeu majeur : une industrie pilotée en temps réel par les données, avec le recours à l’intelligence artificielle et à l’analyse prédictive. À chacun d’inventer son modèle de Data Intelligence, en s’entourant des meilleurs pour collecter l’information le plus efficacement, le plus rapidement et le plus simplement possible !

www.continuite-numerique.fr

Comment configurer un connecteur rectangulaire étanche sans se tromper et sans oublier des éléments ?

From |

Qui n’a jamais été découragé devant une configuration de connectique ?

Essayez notre configurateur Heavyconnec en ligne et sa visualisation 3D !

Particulièrement lorsqu’il s’agit de choisir dans la connectique rectangulaire le bon capot avec l’embase correspondante, sans oublier les connecteurs mâles et femelles, mais aussi le presse-étoupe !

Bref, le nombre de références à déterminer avec précision est important. Ceci est d’autant plus vrai sur de grandes largeurs de gamme.

En contrepartie vous allez pouvoir sélectionner le connecteur idéal et sur mesure pour votre application.

Please accept preferences, statistics, marketing cookies to watch this video.

 

Consécutivement Phoenix Contact a décidé de faciliter votre sélection en :

  1. Réorganisant  le catalogue n°2 et son chapitre Connecteurs industriels rectangulaires Heavyconnec, de manière logique et simple.
  2. Offrant les tailles et configurations les plus fréquentes en une seule et même boîte (un kit contenant tous les éléments nécessaires à un ensemble Heavyconnec complet)
  3. Désormais nous sommes heureux d’annoncer le lancement de notre configurateur en ligne: « Connecteurs à usage intensif 3D ».

Ce configurateur permet grâce à une fonctionnalité  « drag-and-drop » de visualiser les différents éléments en 3D.

Puis il est possible de télécharger votre configuration en tant que fichier 3D exploitable, par exemple en format STEP.

Les avantages étant que les différents éléments sont contenus dans le fichier 3D. La liste des produits peut alors être exportée, envoyée par mail ou bien commandée directement !

A la fin de la configuration, vous recevrez aussi un numéro d’identification de votre solution, ceci vous permettra :

  • d’envoyer directement la configuration complète par  e-mail,
  • d’accéder de nouveau directement à la configuration à n’importe quel moment juste en rentrant ce numéro d’identification de votre solution dans la fenêtre « Recherche » du site. Ainsi vous pouvez à tout moment avoir accès à vos configurations anciennes et nouvelles.

Tous les jours de nouveaux produits sont ajoutés, ainsi votre configuration bénéficie constamment  des nouveaux développements Phoenix Contact !

Vous pouvez accéder au configurateur Heavyconnec encore plus rapidement en utilisant le code web  #1708 sur notre site ou bien en suivant le lien suivant : cliquez ici pour accéder à notre configurateur.

 

 

De la connectique simple vers la gestion intelligente des données

From |

L’industrie 4.0 est à notre porte, ce qui impose de revoir notre conception de la connexion. Intelligente, elle n’a plus seulement vocation à raccorder mais doit servir les besoins des marchés de demain et soutenir la transformation numérique à l’œuvre.

Avec plus de 40 milliards d’objets connectés annoncés pour 2020, et donc des flux de données en augmentation, de nouvelles problématiques de trafic, de stockage et de consommation d’énergie se font sentir. Le monde de demain sera plus électrique, plus digitalisé et plus
décentralisé : plus connecté. La connectique évoluera donc d’un simple raccordement vers un raccordement communicant.

C’est dans ce contexte que Phoenix Contact, créé en 1923, acteur majeur dans le domaine du raccordement et de l’automatisme industriel, se positionne. Avec son message « Inspiring Innovations » et un budget très important en R&D (7% de son chiffre d’affaires), Phoenix Contact accompagne ce changement digital, à travers son offre de produits et de services.

Si elle reste tournée vers les marchés industriels, Phoenix Contact a réorienté sa stratégie de développement vers les métiers d’infrastructures. L’énergie sans aucun doute, mais aussi la gestion du bâtiment tertiaire ou industriel, et l’usine connectée. Nous pouvons déjà voir certains usages qui orientent cette stratégie. Les nouveaux modes de production d’énergie : éolien, solaire, de par leur fonctionnement décentralisé et dépendant de l’environnement extérieur (conditions climatiques), vont obliger les industriels à revoir leur mode de gestion de
l’énergie via le Smart Grid, nouvel outil pour délester, connecter, répartir, stocker l’énergie.
Le bâtiment ou l’usine devra être capable d’anticiper des évolutions climatiques, des flux de personnes et d’adapter les moyens de production de chauffage, d’électricité ou d’eau en conséquence, pour s’autoréguler sans intervention humaine. « Chez Phoenix Contact, nous avons déjà commencé à mettre en œuvre des solutions de gestion d’énergie, d’usine connectée : l’industrie 4.0 est donc très concrète pour nous. Nos usines, nos bâtiments, nos processus en sont la preuve. Complètement automatisés, ils mettent en œuvre nos solutions d’automatismes et de connectique intelligente afin de s’autogérer ».

Les données, au cœur de la problématique de cybersécurité

Avec un volume d’échanges de données de plus en plus important, l’industrie 4.0 se
caractérise par un besoin de communication accru. Communiquer, c’est être ouvert pour échanger mais cela présente aussi des risques. La sécurité des données, la possibilité de rentrer dans les systèmes sont donc les nouveaux enjeux de cette transformation.
L’absence de mesure appropriée pour la sécurité peut devenir très coûteuse : perte de données, perte de savoir-faire, arrêt de production, impact sur la réputation… Il est donc important de bien protéger les réseaux afin d’empêcher toute intrusion non désirée.
L’industrie 4.0 est donc une réalité, un enjeu.
Aujourd’hui, une machine n’est plus un îlot à part. Connectée, elle est capable de communiquer bien au-delà de son seul état de Marche/Arrêt. Autant d’informations qui vont pouvoir être utilisées pour optimiser l’outil de production, mais peut-être aussi, décider de cycles de fonctionnement différents pour réagir et s’adapter à la demande du client. De ce fait, la vulnérabilité de l’outil de production existe et il doit être protégé.

Dans la gestion d’un bâtiment, les risques sont tout aussi importants, nous pouvons citer l’exemple d’un hôtel dans lequel les clés de toutes les chambres ont été remplacées par un dispositif d’ouverture et de fermeture électronique. Pour les clients, c’est un gain de confort appréciable. Jusqu’au jour où le système est piraté et qu’ils trouvent porte close… Plus qu’une évolution technologique, c’est aussi le business model tout entier qui est en train de faire sa révolution, comme en attestent Bernard Gendre et Thierry Vajsman. « Dans toutes ces évolutions, ce qui est de plus en plus demandé, c’est de l’accompagnement client. On commence en effet à toucher à des métiers pluridisciplinaires – il y a de l’intégration dans le réseau informatique client, du software, de la formation, du développement. Nous devons donc proposer, en plus de solutions techniques, de l’accompagnement projets. »

Pour ces nouvelles compétences, Phoenix Contact s’investit beaucoup dans la formation professionnelle en entreprise, mais renforce aussi ses relations avec l’éducation nationale. Phoenix Contact a développé le programme européen Edunet qui encourage, facilite les échanges, la collaboration entre les universités et finance les projets les plus innovants. Ces évolutions technologiques ouvrent un nouveau champ des possibles, s’accompagnent de nouvelles problématiques, qui appellent de nouvelles compétences et contribuent à créer de nouveaux métiers.

 

Article paru dans Informations Entreprise N°168, Avril, Mai, Juin 2018.

La conception hygiénique et prise en compte de la sécurité alimentaire

From |

La prise en compte de la sécurité alimentaire lors de la réalisation des équipements dans cette industrie est primordiale…mais comment s’assurer que l’équipement réalisé n’est pas vecteur de contamination pour les produits ?

  

Il est important de garder à l’esprit que les organismes publics de sécurité sanitaire (FDA aux Etats-Unis, AESA en Europe ou ANSES en France) n’homologuent pas les équipements de production. Leur rôle se limite à valider et contrôler les systèmes mis en oeuvre par les fabricants de produits alimentaires pour garantir la sécurité des consommateurs. C’est donc aux industriels de l’agroalimentaire qu’il incombe de vérifier que leurs équipements sont bien conçus.

 

Mais comment maîtriser l’hygiène d’un équipement ?

  • En maitrisant la contamination croisée en provenance « de la matière 1ère, du process, de l’environnement, du personnel, de l’équipement lui-même…. »
  • En nettoyant ! La nettoyabilité signifie: rendre l’équipement conforme microbiologiquement.
  • Et il n’est pas possible de parler nettoyabilité sans aborder les aspects démontabilité et accessibilité.

Afin de répondre à ces objectifs et donc de résister aux produits et aux procédés de nettoyage agressifs, Phoenix Contact a développé une gamme complète de cordons : les « SAC Hygienic Design » !!!

Vos avantages :

  • Nettoyage facile, grâce à une conception hygiénique spécifique
  • Protection anticorrosion de toutes les parties métalliques exposées grâce à l’acier inoxydable 1.4404
  • Détection rapide des impuretés – grâce à la couleur claire

Il convient donc  d’éviter que les produits alimentaires ou leurs emballages soient salis du fait d’un contact avec certaines parties des installations et des machines.

La production comprend trois zones : zone de contact avec le produit, zone d’éclaboussures et zone exempte de produit. Chaque zone présente des exigences spécifiques en matière de capteurs et d’actionneurs, ainsi que de câbles et connecteurs correspondants.

Profitez de notre gamme de produits complète et choisissez la solution adaptée à votre application.

 

Zone de contact avec le produit

Concept Hygienic pour les exigences les plus élevées en matière d’hygiène

Ici, les produits alimentaires peuvent entrer en contact avec des parties de l’installation puis retourner dans le processus de traitement. Cette zone fait donc l’objet d’exigences très élevées en matière d’hygiène. Les connecteurs et les autres composants ne doivent comporter aucune accumulation de salissures.

C’est pourquoi nous avons élaboré le concept Hygienic. Conçu au format M12 spécialement pour cette zone, il est conforme aux directives EHEDG.

 

Zone d’éclaboussures

Concept Washdown pour les exigences intermédiaires en matière d’hygiène

Dans la zone d’éclaboussures, les composants peuvent entrer en contact avec le produit alimentaire. À l’inverse de la zone de contact avec le produit, le produit alimentaire ne retourne pas dans le processus de traitement après avoir été en contact. Les connecteurs que propose Phoenix Contact sous le nom de conception Washdown, ont été spécialement conçus pour la zone d’éclaboussures. Des contours lisses au niveau de la prise en main réduisent les dépôts de produit alimentaire sur le connecteur.

 

Zone exempte de produit

Gamme SAC standard

Dans cette zone, les produits sont généralement déjà emballés et ne peuvent plus entrer en contact direct avec des parties de l’installation. Ici s’appliquent des exigences similaires à celles en vigueur dans l’industrie classique. Le nettoyage des systèmes d’emballage ne requiert aucun agent de nettoyage agressif et s’effectue bien souvent sans appareils à haute pression. Notre gamme standard de câblage pour capteurs et actionneurs peut donc être utilisée dans cette zone.

Plus d’informations

Comment bien choisir votre protection IP ?

From |

En parallèle aux critères de robustesse, de résistance aux chocs, vibrations et variations de température, existe une variable déterminante, celle de l’indice de protection IP.

 

Quelque soit votre secteur d’activité, vous devez, pour des raisons de sécurité, protéger vos équipements électriques des influences externes telles que les contacts directs, les corps étrangers, la poussière, l’humidité et l’eau.

 

Comment déterminer l’indice de protection dont j’ai besoin ?

Le degré de protection fourni par le boîtier d’équipement électrique est indiqué par une abréviation, qui comprend les lettres IP (Indice de Protection) et deux nombres caractéristiques selon les normes IEC 60529 ou EN 60529.

L’indice IP est un indicateur déterminant dans le choix de votre matériel.

Les conditions de terrain doivent être bien appréhendées afin de sélectionner le matériel le plus adapté à vos problématiques.

Le tableau ci-dessous vous permet de trouver la protection adaptée à votre environnement :


Le premier nombre définit le degré de protection
contre l’accès aux parties dangereuses et contre les corps solides.

 

Le niveau de protection le plus efficace contre la contamination par des particules solides est le niveau 6.

 

Voici l’exemple de l’utilisation des câbles SAC en milieu agroalimentaire.

 

 

Le deuxième nombre définit le degré de protection contre l’eau et les différents liquides.

IP69K

 

Les niveaux de protection les plus importants commencent au niveau 5 où le produit est protégé de manière satisfaisante contre l’eau et peut être utilisé dans un environnement exposé à la pluie.

Voici un exemple de test appliqué aux connecteurs industriels rectangulaires Phoenix Contact : essai de résistance à l’eau, jet d’eau multidirectionnel.

 

Comment fonctionne le test de résistance à l’eau ?

Il est important de comprendre que jusqu’au niveau 6, l’IP est prépondérant, c’est-à-dire qu’un appareil IP66 répond automatiquement aux niveaux de protection inférieurs IP64 ou IP65.

Pour mieux comprendre, voici le tableau :

Il s’avère que le même appareil peut répondre aux 3 tests de protection, garantissant ainsi les 3 certifications.

 

Découvrez quelques exemples de produits de la gamme Phoenix Contact qui répondent aux tests d’imperméabilisation:

HEAVYCONNEC EVO

La classification IP69K fournit une protection contre l’entrée de poussière et d’eau dans les produits sous haute pression, cette certification est idéale pour une utilisation dans des conditions où l’équipement doit être soigneusement désinfecté.

Dans les industries telles que la transformation des aliments, où l’hygiène et la propreté sont primordiales, l’équipement doit être capable de résister à des procédures rigoureuses sous haute pression et à haute température.

Dans de nombreuses industries où la poussière et la saleté peuvent être un problème, il est important de s’assurer que la poudre ne peut pas pénétrer dans l’enceinte d’un produit et provoquer sa défaillance.

Le degré de protection IP69K est la plus haute protection disponible contre l’entrée de poussière et d’eau dans un équipement.


Quels sont les avantages de l’IP69K ?

Dans les environnements qui nécessitent un lavage intensif, comme dans l’industrie alimentaire, la combinaison de l’eau, des produits chimiques, des hautes pressions et des températures peut être fatale aux circuits électroniques et à l’instrumentation. La classification IP69K fournit l’assurance complète que l’équipement qui a subi ces tests est durable, robuste et conforme à la meilleure protection.


Comment le test est-il effectué pour l’IP69K ?

Les tests d’intrusion d’eau sont effectués en plaçant le produit sur une plaque tournante avec une vitesse de rotation de 5 ± 1 tours par minute. Le produit est ensuite pulvérisé à une distance d’environ 4 gallons / 16 litres par minute avec une pression d’eau entre 1160-1450 psi à une température de 80°.

La distance à partir de laquelle l’eau est pulvérisée est maintenue entre 10 à 15 cm du produit, depuis différents angles. Suite à cette procédure d’essai rigoureuse, le produit est considéré comme ayant réussi la classification s’il résiste complètement à l’infiltration d’eau.

 

Découvrez notre cas d’application chez Nestlé ici !

Blocs de jonction inclinés Push-in pour C.I.

From |

 

Extra-plats avec des hauteurs de seuleument 8,0 mm, les nouveaux blocs de jonction Push-in pour C.I. de la série SPTAF 1 de Phoenix Contact acceptent des sections de raccordement de 0,2 à 1,5 mm².

Avec des pas de 3,5 mm et 5,0 mm, ils sont aussi disponibles de 2 à 16 pôles (mix-couleurs et nombres de pôles élevés possibles sur demande)
Ils sont également conçus pour des courants et des tensions allant jusqu’à 16A et 320V.

Dotée de la technologie de Push-in, ils se raccordement facilement et simplement grâce à leurs larges entennoirs inclinés à 45°.

Autre avantage : trois types de poussoirs aussi sont disponibles (affleurants, externes et auto-bloquants).

Ils permettent en particulier à l’utilisateur de choisir la variante la plus adaptée à son besoin et son application afin d’assurer un actionnement et une ergonomie optimisés.

Please accept preferences, statistics, marketing cookies to watch this video.

 

Plus d’informations sur notre site, cliquez ici !

Et retrouvez toutes nos solutions de connectique sur le salon Enova Paris

Les 19, 20 et 21 septembre, Paris porte de Versailles – Stand J10, hall 4 

Varioface, le système de précâblage spécifique à l’automate facilité

From |

Une grande partie des coûts d’un automatisme est due au câblage des capteurs et des actionneurs. Les machines et les installations devenant de plus en plus complexes, ce poste « câblage » devient prépondérant.

Il faut encore y ajouter les coûts des matériels tels que câbles, fils, goulottes, blocs de jonction, coffrets, ainsi que la volumineuse documentation nécessaire.

Le système de précâblage VARIOFACE pour automates contribue à réduire les coûts d’étude, de fabrication et de maintenance grâce à un câblage rapide, sans risque d’erreur et uniforme des entrées/sorties des cartes d’API tout en réduisant le nombre de composants nécessaires.

Le système de câblage VARIOFACE est un concept de câblage spécialement étudié pour le couplage de différents automates programmables à des cartes E/S. Des composants enfichables sont utilisés à la place du câblage fil-à-fil conventionnel, fastidieux et sujet à défaillance. Vous bénéficiez d’un câblage rapide, clair et sans erreur.

 
Vos avantages :

 

  • Extrêmement polyvalent : sélection parmi les fonctions les plus différentes comme relais, relais à semi-conducteurs ou liaison directe,
  • Configuration personnalisée grâce aux modules d’interface avec mode de raccordement à 1, 2 ou 3 fils,
  • Flexible : connexion avec connectique à vis, à ressort et Push-in,
  • Câblage rapide, complet et sans erreur grâce aux câbles préconfectionnés,
  • Planification simple avec le tableau des correspondances ou le sélecteur en ligne.

 

Le système de précâblage VARIOFACE de Phoenix Contact se compose de trois éléments principaux :

  • Les adaptateurs de précâblage VARIOFACE, spécialement adaptés aux automates sur lesquels ils se montent, remplacent les borniers à vis des cartes API par un connecteur pour câble préconfectionné. Ils assurent la compatibilité et permettent le câblage direct entre la carte API et les différentes platines de précâblage. Ces adaptateurs existent pour la plupart des marques d’automates telles que : Schneider Electric, Siemens, Rockwell, Omron, Phoenix Contact, Yokogawa, ABB, Emerson, Honeywell…

 

  • Les câbles préconfectionnés équipés de connecteurs standard permettent de réduire considérablement le temps de câblage de l’armoire et garantissent un raccordement rapide et compact excluant toute erreur de connexion.

 

  • Les platines de précâblage VARIOFACE assurent les fonctions nécessaires à l’application telles que protection, découplage, visualisation, section­nement… et permettent un raccor­dement direct des capteurs/actionneurs du terrain offrant ainsi une économie de place très importante dans l’armoire.

 

Please accept preferences, statistics, marketing cookies to watch this video.

Un casse tête à configurer ??? Plus maintenant ! Nous mettons à votre disposition des outils pour configurer votre système de précâblage en quelques étapes.

 

  • Etape 1: sélectionner la carte automate,
  • Etape 2 : Selon la modularité, choisir l’adaptateur et le/les câble(s),
  • Etape 3 : Sélectionner votre module d’interface selon les options désirées.

Votre configuration est terminée !

 

Vous trouverez ce guide ici

Vous pouvez également configurer votre système de précablage en ligne, cliquez ici

De plus, Si vous avez besoin de plus de détails, toutes nos fiches techniques sont en ligne, retrouvez-les ici

 

Blocs répartiteurs PTFIX avec technologie Push-in. Déballer-raccorder-c’est terminé !

From |

Gagnez de l’espace et du temps avec les blocs de distribution PTFIX Push-in

Les nouveaux blocs répartiteurs intelligents PTFIX avec connectique Push-in sont fournis prêts à être raccordés pour un montage jusqu’à 80 % plus rapide qu’une solution pontée.

Les multiples possibilités de montage : montage sur rail DIN, montage direct ou collage avec différents nombres de pôles vous offrent un raccordement facile quelle que soit votre installation.

De plus, les blocs répartiteurs avec ou sans entrée alimentation, sont proposés en variantes 6, 12 et 18 points de connexion et sont disponibles dans 11 coloris différents pour une installation intuitive et sécurisée.

Ils peuvent être utilisés immédiatement et sont extensibles à votre guise. PTFIX est ainsi synonyme de répartition flexible et économique de la charge et du courant de commande.

Please accept preferences, statistics, marketing cookies to watch this video.

Vos avantages

  • Blocs prêts à l’emploi pour un montage rapide sans pontage manuel et des économies de temps jusqu’à 80%
  • Configuration flexible dans votre application grâce à différentes options de montage: montage sur rail DIN, montage direct ou collage
  • Raccordement pré-traité et conducteur solide à économie de temps, grâce à une technologie de connexion directe sans outil
  • Le montage transversal permet d’économiser jusqu’à 50% d’espace sur le rail DIN
  • Attribution de la couleur du conducteur et du point terminal pour une installation intuitive et sécurisée avec onze couleurs
  • Connectez-vous en série sans perte de division et élargissez de manière flexible le potentiel avec les cavaliers standard
  • Options de test pour toutes les sondes de test communes

Les borniers PTFIX permettent de gagner du temps et de l’espace pour la fabrication d’ascenseurs

Le secteur de la fabrication d’ascenseurs a considérablement changé au cours des dernières années. Bien que la sécurité et la commodité soient toujours les critères primordiaux, les aspects de conception et de design gagnent en importance. Pour des raisons de coût, chaque millimètre d’espace d’installation doit être optimisé. Les constructeurs doivent ainsi faire preuve de souplesse, non seulement parce que les normes et les règles de sécurité changent fréquemment, mais aussi pour réduire les coûts de chaque installation. Les produits compacts et faciles à installer sont donc plébiscités. Les borniers doivent être connectés rapidement et facilement afin de gagner un maximum de temps.


Cliquez ici pour en savoir plus sur nos blocs de distribution PTFIX.