Monthly Archives: août 2021

La foudre, un vrai risque pour la sécurité des personnes, des biens et des procédés sensibles

From |

Le risque foudre est aujourd’hui une préoccupation majeure pour les exploitants des sites tertiaires ou industriels qui nécessitent une continuité de service élevée en termes de sécurité et d’exploitation. 

La réglementation 

La réglementation foudre des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) est régie par l’Arrêté du 19 juillet 2011 modifiant l’arrêté du 4 octobre 2010. Son objectif est d’évaluer les risques liés à un impact de foudre et d’identifier les installations ou systèmes susceptibles de porter atteinte à la sécurité des personnes et de l’environnement. 

Les solutions de protection 

Une attention particulière doit être apportée au choix, à la définition ainsi qu’à la mise en œuvre des parafoudres. L’évolution de la technologie et les dernières innovations techniques permettent d’optimiser et de simplifier l’installation de parafoudres. 

  • Quelles solutions choisir ?  
  • Comment les mettre en œuvre ?  
  • Comment les contrôler ? 

Voici un aperçu des différentes solutions. Pour en savoir plus, inscrivez-vous à nos webinars du 9 au 23 septembre : par ici !

Les parafoudres intelligents 

Quelle est la durée de vie d’un parafoudre et quand les remplacer ? 

Tout dépend du nombre et de l’amplitude des impacts qu’ils subissent. Aujourd’hui, des solutions de détection et de mesure existent. Connecté à internet ou a un système d’acquisition, il est possible d’analyser les données et de les mettre à disposition de l’exploitant ou de l’entreprise en charge de la maintenance qui devient prédictive. 

Les coupures électriques sont à l’origine de pertes d’exploitation, de pertes de données ou encore de défaillance des systèmes de sécurité 

En France, la durée moyenne de coupure est de 48 minutes par an. Les micro-coupures engendrent également des pertes d’exploitation. Pour se protéger des coupures secteurs, la mise en œuvre d’un onduleur permet de garantir un courant alternatif stable nécessaire au bon fonctionnement des appareils électriques à basse tension. 

Usuellement utilisés pour le matériel informatique, les onduleurs sont aussi utilisés pour les applications industrielles. Ils peuvent être centralisés et de forte puissance, ou décentralisés pour être installés au plus prêt des récepteurs qu’ils alimentent.  

Les systèmes automatisés, de contrôle/commande ou de process alimenté en très basse tension de sécurité sont sensibles aux coupures électriques 

La continuité de service des procédés automatisés, des systèmes d’alarmes techniques ou de supervision, est généralement impérative, que ce soit dans l’industrie, dans les bâtiments intelligents ou pour les infrastructures de transports et d’énergie. Ces systèmes sont très souvent alimentés en 24 volts en courant continu provenant d’alimentation à découpage qui peuvent être elles-mêmes alimentées par des onduleurs à basse tension ou encore complétées d’un UPS et de batteries pour sauvegarder l’alimentation 24 VDC au plus près de l’application concernée. 

Les surcharges et les courants de court-circuit ne sont pas seulement dangereux en basse tension. Un défaut sur un circuit 24 volts peut aussi être à l’origine de dommages 

Pendant de nombreuses années, la protection des circuits 24 VDC était réalisée soit par des fusibles, soit par des disjoncteurs magnétothermiques. 

Lorsque les alimentations redressées/filtrées ont laissé place aux alimentations électroniques à découpage, il a fallu reconsidérer l’ingénierie afin de garantir la sélectivité entre les protections surintensités et les alimentations à découpage. 

Des protection surintensité sélectives 

Les alimentations électroniques à découpage sont protégées contre les surcharges côté 24 VDC. Cela signifie qu’en cas de défaut sur les circuits ou les charges alimentées, l’alimentation se met en sécurité, en mettant hors tension l’ensemble des appareillages qui y sont raccordés. Pour cette raison, il est donc recommandé de protéger les différents circuits afin d’obtenir une sélectivité de déclenchement. La technologie des protections surintensités doit être compatible avec la source de tension. Dans le cas d’une alimentation électronique à découpage, les protections surintensités doivent déclencher plus rapidement que la protection interne à l’alimentation afin de garantir cette sélectivité. 

Quelle solution ? 

Des disjoncteurs magnétothermiques spécialement adaptés au courant continu existent, mais il est en général assez compliqué de choisir le type de courbe et le calibre pour obtenir la sélectivité. Depuis quelques années, l’arrivée des disjoncteurs électroniques à fortement simplifié ce choix et très nettement limité les risques de mauvaise sélectivité. Les disjoncteurs électroniques ont été développés spécialement pour être associés aux alimentations à découpage. Ces disjoncteurs peuvent être réglables afin de choisir le calibre parfaitement adapté ce qui permet également une installation évolutive et maintenable simplement et rapidement. 

Vers l’industrie 4.0 

L’optimisation des procédés, la continuité de service et les opérations de maintenance sont aujourd’hui des facteurs clés pour l’exploitation des installations industrielles ou des bâtiments intelligents. Les systèmes d’alimentations 24 VDC et leurs protections associées sont aujourd’hui des objets connectés ‘’IOT‘’, communicants et intelligents et s’intègrent parfaitement dans les environnements de l’industrie 4.0. 

Pour en savoir plus, inscrivez-vous à nos webinars du 9 au 23 septembre : par ici !

CAPAROC, le nouveau standard des disjoncteurs électroniques

From |

Ces dernières années, la tendance majeure de l’industrie est à l’utilisation croissante de disjoncteurs dédiés à la protection des appareils, par opposition aux disjoncteurs traditionnels utilisés depuis de nombreuses années pour assurer la protection des circuits de distribution. Parmi l’offre de disjoncteurs, le disjoncteur électronique est de plus en plus utilisé.

” Depuis que je travaille avec Phoenix Contact, nous avons lancé un certain nombre de nouveaux disjoncteurs électroniques, notamment des dispositifs monocanaux et multicanaux fixes ou configurables avec une multitude de fonctionnalités différentes pour s’adapter à toutes les applications qui nous sont proposées.”

Olivier Pellissier – Chef de produit Trabtech

Alerte spoiler : cette année voit la sortie d’une toute nouvelle gamme appelée CAPAROC.

Qu’est-ce que CAPAROC ?

En quelques mots, il s’agit d’un système disjoncteur électronique entièrement personnalisable. Tirant parti de toutes les fonctionnalités éprouvées de nos différentes gammes de disjoncteurs électroniques existantes (CBM, CBMC, PTCB) telles qu’une utilisation intuitive et simple, mais intégré dans un système modulaire et complètement flexible.

Please accept preferences, statistics, marketing cookies to watch this video.

Le système se compose de :

  • Modules d’alimentation
  • Modules disjoncteurs
  • Modules de distribution de potentiel (0V)
  • D’un bus de d’alimentation

Les modules ‘Feed In’ sont le point de connexion pour l’alimentation d’entrée. Ceux-ci alimentent tous les disjoncteurs connectés via le bus de rail din. Les modules d’alimentation intègrent également une interface de communication avec des contrôleurs de niveau supérieur. Initialement, il y aura un module d’alimentation communicant sur Profinet ainsi qu’un autre avec un simple contrôle d’état/réinitialisation, mais d’autres protocoles suivront, y compris en I/O Link.

Les modules disjoncteurs se connectent eux-mêmes sur le nus d’alimentation à droite des modules d’alimentation et seront disponibles en 1, 2 ou 4 canaux et avec une gamme de calibres fixes et configurables.

La conception du bus de courant permet de retirer et de remplacer n’importe quel disjoncteur sans perturber aucun des autres circuits connectés, il est donc vraiment remplaçable à chaud. Le bus actuel est disponible en 4, 8 et 20 slots avec des bus d’extension supplémentaires qui s’enclenchent simplement sur le rail existant si d’autres modules doivent être ajoutés.